Face à l’antisémitisme, une classe de 3ème réagit

Dans la nuit du 10 au 11 février 2019, des croix gammées ont été tracées sur les portraits de Simone Veil peints sur des boîtes aux lettres de la façade de la mairie du 13ème arrondissement de Paris. Nous, élèves de la classe de 3ème7 du collège République de Bobigny, qui préparons le Concours National de la Résistance et de la Déportation avons souhaité réagir. Nous avons enregistré nos voix car nous voulions extérioriser nos impressions face à ce délit. Nous avons voulu dénoncer, comme vous allez l’entendre dans notre enregistrement, l‘antisémitisme, le racisme et l‘irrespect envers cette femme qui a marqué l’histoire. Exprimer ainsi notre honte et notre colère